PRESSE

  • Facebook Round
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Twitter Round

La popote à pépé dans la presse !

December 31, 2018

"Nous n’étions pas riches, mais nous étions libres." Il n’y a pas de nostalgie dans les propos de Jack, éleveur depuis 60 ans avec son épouse Lydie, dans le petit bourg de Lacépède, Lot-et-Garonne. Il s’agirait plutôt d’une colère rentrée face à un monde de plus en plus complexe et normatif. Ce film de dix minutes est le premier d’une série de quatre web-reportages réalisés par Justine Bonnery, journaliste. 
Plus qu'une soirée cinéma, c'est une plongée dans vie paysanne d'autrefois que le public était convié samedi. Un grand bain de découvertes pour les jeunes présents, et de souvenirs pour leurs aînés. À travers les quatre mini-films regroupés sous l'intitulé "La Popote à pépé", Justine Bonnery, toute jeune réalisatrice, a revisité...
Justine a participé à l'émission Radio Miettes lundi 21 juin à 18h. Découvrez le podcast sur Radio Ballade 101.8.
Amoureuse des terroirs, de traditions, des acteurs qui font corps avec la nature, Justine sait choisir les personnages qui les représentent, hauts en couleurs, pittoresques parfois, mais de toute façon attachants et plein de sagesse et d'humanité. Fille de musicien, petite fille de paysans, native de l'Aude, passée par une école de journalisme puis remarquée par ARTE, elle est devenue une actrice de la mémoire rurale par ses web-reportages. 
La Popote à pépé est une série documentaire diffusée sur internet mettant à l'honneur les métiers et les loisirs nourriciers agricoles et ruraux : une autre façon de nommer l'agriculture mais encore la chasse, la pêche et l'amitié... Trois amis truffaires de Villeneuve sont les héros du quatrième épisode.
L'avant-première de l'épisode 4, une projection de tous les sujets tournés dans l'Aude et une participation au "Mondial du saucisson" : tel est le programme bien rempli des "La Popote à pépé" en ce printemps 2018.
La Popote à pépé dresse le portrait d'agriculteurs nés avant les années 1940 à travers une série de web-reportages. " J'ai grandi dans la ferme de mon arrière-grand-mère, où il y avait l'étable et le pigeonnier mais aucun animal, les outils étaient là aussi mais l'activité agricole s'était arrêtée. Je ne sais pas bien l'expliquer, mais j'ai toujours eu envie de filmer des vieux et des agriculteurs", explique Justine Bonnery, journaliste réalisatrice de 29 originaire de l'Aude et installée à Marseille.
📻 🎤 Justine Bonnery était branchée sur Chérie radio de l'Aude 99.6 pour parler de l'épisode #4 de La Popote à pépé. Une interview et un podcast réalisés par Pierre Souillard  !

February 13, 2018

Justine Bonnery pratique un journalisme sensible et bienveillant. À la manière d'un Pierre Bonte dans les années "Petit Rapporteur", cette jeune réalisatrice et son équipe traquent ceux qu'elle appelle, dans un grand sourire, "les vieux de la vieille". Et pour l'instant c'est essentiellement dans l'Aude que la série intitulée "La Popote à pépé", diffusée sur internet est allée chercher les sujets de ces courts reportages plein d'humour et d'empathie. 

December 31, 2017

Transmettre notre patrimoine à travers la parole des anciens. 
Un jour quelqu'un lui a dit : " Si le métier de tes rêves n'existe pas, tu n'as qu'à l'inventer ". Il n'en fallait pas plus pour que cette jeune audoise amoureuse des bons mots et du terroir décide de se lancer, après une école de journalisme, dans la réalisation d'une série de web-reportages dédiés aux paysans de plus de 70 ans : La Popote à pépé.

April 25, 2017

Rencontre avec la journaliste et réalisatrice audoise, Justine Bonnery, formée à l’école de journalisme d’Aix-Marseille, au cours Julien mercredi 19 avril, pour présenter et débattre de sa série de web-reportages sur les enjeux de l’agriculture d’aujourd’hui nommés «La Popote à Pépé».

April 23, 2017

Vendredi soir,  la salle du Bar des Alpes affichait complet, le public étant à ce rendez-vous pour découvrir la vie rurale et le quotidien des paysans nés avant les années 1940. Justine Bonnery, l'auteur, a précisé " avoir fait connaissance très jeune avec le monde rural, dans la ferme de son arrière-grand-mère, née en 1918 ". La découverte d'un savoir-vivre peu commun.

April 13, 2017

Amoureuse du terroir et des anciens, la journaliste et réalisatrice Justine Bonnery vient d'achever le tournage du troisième épisode de sa websérie La Popote à pépé. Ses courts reportages diffusés sur Youtube et dont le succès s'accroît depuis deux ans, tirent le portrait de paysans nés avant les années 40 et exerçant un loisir ou un métier nourricier. L'équipe de tournage est à Marseille pour une série d'avant-premières avant la mise en ligne de l'épisode...

April 12, 2017

La Popote à Pépé, ça vous dit quelque chose ? Si le nom est sympathique, le concept l'est aussi. Justine Bonnery a réalisé une série de web-reportages retraçant le quotidien de paysans nés avant les années 40. Ces professionnels nous racontent comment le temps a changé leur mode de vie. L'épisode 3 de cette saga ne sera en ligne qu'à partir du 20 avril, mais vous aurez l'occasion de le découvrir en avant-première au Cours Julien, à Marseille, mais aussi de revoir les deux premiers épisodes.

April 11, 2017

Parler aujourd’hui du monde agricole à Marseille et dans les grandes villes relève du défi . La jeune réalisatrice Justine Bonnery et son équipe ont choisi de le relever avec La Popote à Pépé, série de web-reportages sur des paysans nés avant les années 40… « L’idée est née un petit peu par hasard. Une envie de prendre une caméra et de filmer ce monde-là. Mais aussi garder une trace de cette parole, vouée à disparaître au fil du temps. » L’association La Popote à pépé était née. Une première subvention a ensuite permis le lancement de la série.

March 20, 2017

Quand on pense à la France rurale, nous pensons de fait aux vaches dans les prés ainsi qu’à l’agriculteur sur son tracteur, mais aujourd’hui nous vous présentons La Popote à Pépé, une web-série qui vous fait découvrir la vie de paysans nés avant les années 1940. 

March 19, 2017

Justine Bonnery et sa «Popote à pépé» vous donnent rendez-vous ce samedi 25 mars, à 15 heures, au foyer de Fontiers, pour vous présenter les trois premiers épisodes d'une série de web-reportages sur des paysans qui vivent de notre patrimoine agricole, halieutique, cynégétique, viticole ou exercent un loisir nourricier... 

February 28, 2017

Amoureuse du terroir et des bons mots, la journaliste et réalisatrice audoise Justine Bonnery donne la parole aux paysans nés avant les années 1940 dans une série de web-reportages à déguster sans modération : La Popote à pépé.

February 18, 2017

Je (ne) connais (pas) Justin Bonnery, mais c’est un(e) ami(e). C’est comme ça aujourd’hui. On peut être « ami » sur les réseaux sociaux, sans se connaître « dans la vraie vie ». Je découvre aujourd’hui que Justin porte un prénom plus féminin pour l’état civil ; et qu’elle a lu mon petit bouquin édité par le plus enthousiaste des éditeurs de la place parisienne.

May 19, 2016

Donner la parole à ceux qui ont fait, et font encore notre patrimoine agricole. Aujourd’hui comment vivent et travaillent les paysan nés avant les années 40 ? Découvrez leur quotidien au travers d’une web série touchante et captivante.  Un hommage à la nature et au milieu paysans. Un projet pensé, conçu et diffusé par un équipe de jeunes passionnés :  c’est la popote à pépé !

October 21, 2015

L'audoise Justine Bonnery vient de mettre en ligne le deuxième épisode d'une série webdocumentaire étonnante sur le monde rural. C'est dans la ferme où elle a grandi, entre Saint-Julien-de-Briola et Plavilla, aux confins de l'Aude et l'Ariège, que Justine Bonnery a présenté officiellement, la semaine dernière, le deuxième épisode de sa série documentaire "La Popote à pépé". 

November 21, 2015

Voici deux vidéos d'une série intitulée La Popote à Pépé. La réalisatrice, Justine Bonnery, y donne en effet volontiers la parole aux anciens, qui décrivent leur vision de l'évolution de l'agriculture. C'est à la fois poignant, plein de tendresse et d'émotions, de nostalgie, et aussi de vérités assénées sur notre époque.

August 13, 2015

VIDÉO – A 26 ans, Justine Bonnery a monté le projet "la popote à pépé" pour donner la parole "aux vieux de la vieille qui ont toujours vécu de la terre". Un de ses web-reportages est consacré à un couple de Lacépède.
Please reload

La popote à

pépé

  • Facebook Round
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Twitter Round

 

NEWSLETTER